Par type Codeurs optiques rotatifs Codeurs magnétiques rotatifs Capteurs à effet Hall Potentiomètres Capteurs à câble Inclinomètres Modules électroniques [EN] Interface sans fil SwiftComm pour codeur [EN] Accessoires mécaniques [EN] Comparaison des modèles
de codeur
Par certification Par modèle Modèle ou gamme

Les Codeurs Optiques Rotatifs - Incrémentaux ou Absolus, Traversant ou a Axe Sortant

Codeur Optiques

Encoder - Photo detector array - Code Disc - Spindle Assembly - Bearing Housing

Il y a deux types de configurations mécaniques avec les codeurs optiques : les codeurs rotatifs et les codeurs linéaires.

Les codeurs optiques rotatifs sont les plus courants dans les systèmes de commande de mouvement alors que les codeurs linéaires sont utilisés plus spécialement dans des applications de positionnement linéaire comme les pistons ou les systèmes de suivis d’actionneurs.

Un codeur rotatif utilisant la technologie de détection optique s’appuie sur la rotation d’un disque de code interne comportant des lignes opaques et des motifs.

Le disque tourne (d’où l’appellation codeur rotatif) dans un rayon de lumière, LED par exemple, et les marquages du disque agissent comme des obturateurs bloquant et débloquant la lumière.

Un photo détecteur interne détecte le rayon de lumière alternatif et l’électronique du codeur convertit le motif en signal électrique transmis ensuite à un système de commande externe par la sortie du codeur.


Codeurs rotatifs

Les codeurs rotatifs sont également disponibles en deux formats : incrémental ou absolu.
On peut construire des codeurs rotatifs avec deux types de bâti différents : à axe sortant ou traversant.

Codeur optique Incrémental contre codeur optique absolu

Codeur optique incrémental VS absolu
Codeurs incrémentaux Codeurs absolus
Optical Rotary Encoder - incremental absolute hollow-shaft configurationsLe codeur optique incrémental est le plus simple et le plus utilisé. Ces codeurs donnent des indications sur la position instantanée d’un arbre rotatif en produisant un cycle d’onde carrée par incrément du mouvement de l’arbre. Appelée résolution du codeur, cet incrément est monté directement dans l’équipement interne de l’appareil.
Lien vers les pages produits: Voir Codeurs optiques incrémentaux ou Codeurs magnétiques incrémentaux BEI.
Rotary Encoder - absolute - BEI Sensors Codeurs optiques absolus Ces codeurs donnent une position absolue sur un tour ou en multi-tour. Ils ont naturellement une structure de signal plus complexe. Ces codeurs donnent une « séquence de données » en sortie avec un code unique pour une position sur un tour ou sur plusieurs tours suivant l’option choisie. Il conserve la position en cas de coupure courant sur la machine.
Lien vers les pages produits: Voir BEI Codeurs optiques absolus mono tour, , Codeurs optiques absolus multi tours ou Codeurs magnétiques absolus mono tour et multi tours.

Codeurs rotatifs avec axe sortant/traversant.

Codeurs rotatifs à axe sortant / traversant
Codeurs rotatifs à axe sortant Codeurs rotatifs à axe traversant
Optical Rotary Encoder - incremental BEI SensorsUn codeur rotatif à axe sortant est construit de sorte que la partie rotor de l’codeur est un arbre court généralement fixé par un accouplement souple aux arbres des divers appareils de commande de mouvement. Le codeur rotatif à axe sortant est typiquement monté sur une équerre ou une bride. Voir codeurs optique ou magnétique à axe sortant de BEI Sensors. Encoder - HS35 - BEI SensorsUn codeur rotatif à axe traversant est composé de sorte que la partie rotor du codeur soit tubulaire, avec un diamètre interne de tube de rotor dimensionné pour accepter et serrer les tailles d’axes standards. Ce type n’exige pas d’utiliser un raccord, mais l’embase du codeur rotatif doit être maintenue par un ancrage souple quelconque. Les codeurs sont disponibles en deux configurations : axe traversant et axe creux non traversant.  Voir codeurs BEI à arbre creux à Optique axe traversant/creux ou Magnétique à axe creux.